Rencontre des étudiants de Créapole avec les collégiens de Saint-Saulge

A leur arrivée à Saint-Saulge, les étudiants de Créapole venus pour le projet "Village du futur", ont animé un atelier créatif auprès d’une vingtaine de collégiens de toutes les classes, de la 6ème à la 3ème.

2016-03-14-Village du Futur

La méthode de travail
Les élèves étaient répartis par groupe de 5, d’âge différents, garçons et filles mélangés. Chaque groupe était animé par 1 ou 2 étudiants, leur professeur naviguant de table en table pour observer et enrichir les débats. Le but de cette opération était d’amener les élèves à produire des idées créatives en répondant à cette question « Qu’est-ce qu’un village du futur pour vous ? ». Très vite les interrogations se sont étoffées vers des problématiques telles que « Qu’est-ce qui manque à Saint-Saulge pour vous les jeunes ? » … ou encore « quelles sont les richesses, les points forts, qui mériteraient d’être renforcés ? » et d’aller au-delà en imaginant de nouveaux outils ou de nouveaux lieux.

Des lieux d’échanges et de vie
Voilà ce que les jeunes voudraient voir : des endroits où se rassembler, pour partager des activités. Un local jeune vient rapidement dans les propositions de toutes les tables, mais lorsque les jeunes commencent à élaborer des plans (« on met un baby-foot, un billard, une sono ») quand arrivent les inévitables banquettes et télévision : « on ne va pas commencer à rester à rien faire devant une télé, il faut qu’on se bouge !!!! » … les jeunes veulent de l’activité.

Le sport en tête de liste
Terrain multisport, skate-park, piscine, accrobranche … voilà ce que les jeunes aimeraient. Mais l’animation va au-delà : comment imaginer quelque chose de nouveau autour de ces infrastructures ? Un groupe imagine un panneau d’affichage dynamique ou seraient affichés les meilleurs scores ou temps à la course, ou un système pour se donner rendez-vous pour un tournoi de basket par exemple, lancer des défis sportifs avec d’autres terrains dans d’autres communes.

Mais aussi les animaux
Deux groupes ont réfléchi à des lieux où on pourrait voir des animaux : pas vraiment un zoo mais plutôt une ferme pour montrer les espèces de notre région et un aquarium avec les poissons qu’on trouve dans nos rivières. Rapidement la prise de conscience est collective sur les contraintes : il va falloir s’occuper des animaux.

Les jeunes sont fiers de leur territoire et veulent le faire (mieux) connaître.
Ils ont conscience qu’autour d’eux il y a des richesses : des artisans dont le métier disparait, des produits locaux à faire découvrir. Ils veulent organiser des visites, proposer des dégustations. 

2016-03-14-Village du Futur


Restitution du travail
A l’issue de cet atelier, qui a duré une heure et demi, chaque groupe a présenté aux autres le fruit de son travail, sous forme de dessin. Chaque élève, sans exception, a pris la parole pour exposer une partie de la réflexion de son groupe.


A l’issue de cette restitution, un dernier échange a eu lieu sur la suite à donner à cette rencontre. Les collégiens, unanimes, veulent poursuivre l’aventure Village du futur. Les modalités pour communiquer avec eux restent à définir, mais ils sont déjà motivés pour un projet audiovisuel qui rassemblerait leurs centres d’intérêts (réaliser des costumes, écrire un scénario, faire l’acteur, filmer, monter la vidéo, animer les réseaux sociaux)