14 mars 2016 : réunion participative avec Créapole

Présentation de la démarche avec les étudiants de l’école Créapole :

Première action du programme « Village du futur » pour Saint-Saulge, la visite et le travail créatif des étudiants d’une école d’architecture et de design parisienne sera l’occasion de débuter le projet en amenant des idées innovantes.
« Village du futur » n’est pas qu’un projet d’urbanisme, c’est la démarche globale qui déterminera le cadre de vie que les Saint-Saulgeois souhaitent pour leur village. C’est dans cet état d’esprit que les étudiants sont venus bénévolement en immersion chez nous le 14 Mars 2016. Ils souhaitaient rencontrer le maximum d’acteurs de la vie locale : artisans, commerçants, présidents d’associations, élus ou simples citoyens …
Grâce à cette rencontre, ils auront quelques semaines pour créer leur vision du Saint-Saulge de demain, inspiré par les attentes des habitants et dans le respect de la ruralité qui caractérise notre village. Leur travail sera présenté lors d’une restitution qu’ils viendront faire chez nous avant l’été.


Tour de table sous forme de fontaine aux idées :
Compte tenu du nombre important de participants et de la nature participative de cette rencontre, nous avions imaginé articuler ce moment autour d’un débat type « fontaine aux idées », chaque participant se présentant et exposant son idée.
Les questions étaient les suivantes :
Pour reconquérir le cœur de bourg – Pour améliorer le cadre de vie – Pour donner envie de venir vivre à Saint-Saulge …. Proposez 1 idée …
Durant le temps imparti plus d’une trentaine d’idées ont été exposées (et débattues) par les participants. Elles ont ensuite été regroupées par thèmes.

Les propositions des habitants sont regroupées par thèmatique

Contre toute attente c’est bien l’aspect extérieur des maisons du centre bourg qui préoccupe le plus les Saint-Saulgeois. Les propositions dans ce domaine sont nombreuses : travaux d’embellissement, soutien aux propriétaires qui souhaitent faire des travaux, incitation à la rénovation (taxe sur les bâtiments négligés), réinvestir les bâtiments vacants… Le bâti est jugé trop dense, pour certains il serait nécessaire de déconstruire, aérer … pour créer des lieux d’échanges (place, square…)


De manière générale le sujet de l’habitat reste au centre des préoccupations (18 des 32 idées proposées) : étendre l’offre en logements rénovés, les adapter aux personnes âgées non dépendantes, lutter contre la précarité énergétique, mettre en place une chaufferie bois collective sont autant d’idées pour le moderniser.


Le commerce vient ensuite au cœur des préoccupations : avec un centre bourg rénové, disposant d’un plan de circulation bien pensé, plus piétonnier avec un stationnement revu et des vitrines plus attractives, les Saint-Saulgeois espèrent voir s’installer de nouveaux commerces, un marché plus étoffé et de l’activité en général. Ils veulent consommer localement.


Les métiers de bouche sont les premiers dans les esprits et le concept des boutiques à l’essai a déjà été évoqué, on parle également d’un centre de télétravail.


L’ancien foyer logement a, lui aussi, suscité des propositions. La réhabilitation de logements pour les étudiants de l’Iperma a donné un second souffle à ce bâtiment qui ne manque pas de place. Ce grand espace inspire au Saint-Saulgeois un lieu de vie, un endroit intergénérationnel, des résidences d’artistes à l’année, des logements… le tout pensé avec unité avec la rue du commerce.
Pour l’embellissement, le fleurissement est évoqué. L’environnement en général, jugé trop terne, pourrait-être plus coloré, plus « dynamique ».
Le dynamisme c’est la clé de l’attractivité envers les jeunes et le sport en est un composant. Avec l’aménagement d’un terrain multisport ceci pourrait devenir plus concret. La création (ou résurrection) d’un club multisport a des petits groupes de pratiquer leur sport en mutualisant la structure administrative. Notre atout, le VTT, doit continuer de se développer et permettre l’entretien des chemins de randonnée (jugés insuffisamment entretenus par certains habitants). Le lien avec le Merle doit être renforcé, c’est un élément clé du tourisme qui doit être développé.*
La force du projet Village du futur c’est sa démarche globale, qui a intégré le fait que tous ces sujets sont liés. Nous devons faire connaitre notre village pour attirer de nouveaux habitants. Pour cela Saint-Saulge doit trouver son identité et communiquer dessus : par les réseaux sociaux et tous les outils qui en sont dérivés (flash mob, webseries…) pour faire découvrir son territoire riche et le savoir faire de ses habitants.