Christian Bulin explique son choix de démissionner

Mes chers concitoyens, 
Adjoint de 1983 à 2012 puis maire de 2012 à 2016 : voilà un long parcours auquel il faut bien mettre fin un jour. Avec la dernière équipe qui a reçu vos suffrages en mars 2014, il était convenu qu’en cours de mandat je passerai la main en m’étant fixé une limite d’âge.


Un deuxième argument vient s’ajouter. L’installation de la future Communauté de Communes, dès Janvier 2017, fait que de toute évidence une équipe renouvelée, soudée et prête à prendre la suite doit s’atteler à cette tâche. Ainsi pour ne pas gêner cette entreprise il est plus convenable que je me mette en retrait.


Bien évidemment d’autres dossiers tel que le village du futur nécessitent, eux aussi, un plein investissement.


Je ne saurais être trop reconnaissant de la confiance que vous m’avez accordée, mes chers concitoyens, durant cette longue période. Sachez que j’ai toujours agi, en toute honnêteté, en essayant de défendre au mieux les intérêts de SAINT-SAULGE.


Mon mandat de maire m’a permis de mener à bien de gros dossiers tels que l’installation de la chaufferie bois, la mise aux normes des salles de la mairie et d’un logement à l’école et enfin de mener à terme la restructuration tant attendue de la halle. Des réalisations faites en respectant des règles de parfaite gestion. Je n’oublierai pas d’autres événements auxquels j’ai participé tels que la construction de l’EHPAD, des locaux de la Marine, et de la réfection de la digue du Merle.


Elu en 2014, je poursuivrai mon mandat de conseiller jusqu'à son terme en mars 2020.


Cette longue période m’a permis de vivre au sein du Conseil des moments heureux et d’autres parfois plus tendus. C’est ce qui fait le charme de cette fonction que j'ai appréciée et à laquelle je mets fin pour toutes les raisons que je viens d'évoquer… Merci encore pour votre confiance.