Relief et hydrographie de Saint-Saulge

Le relief

Le territoire communal de 2 577 hectares est composé d’une alternance de collines et de vallons. L’altitude oscille entre 403 mètres, au Nord-ouest du territoire, dans le bois de Saint-Saulge, au niveau de la radio-balise et 252 mètres, au Sud, dans la vallée de la Canne ou 257 mètres à l’Est,dans le creux entre les routes départementales 958 et 38, prés de Vilaine. Le territoire de Saint-Saulge est occupé sur sa partie ouest par le massif granitique, formant un large mont vallonné occupé en grande partie par la forêt. La faille qui délimite le massif à l’Est forme un escarpement d’une centaine de mètres. Cette côte borde le bourg de Saint-Saulge, à l’Ouest.

Le massif granitique est creusé par de nombreux ruisseaux formant de petites vallées entaillant et ciselant la côte. La Canne crée une fracture importante, entaillant perpendiculairement le massif avant de suivre son cours vers le Sud. Le massif se prolonge aussi vers le Sud jusqu’à Rouy.


Le reste du territoire est une succession de petites collines et de vallées où l’eau est toujours présente… Les épais étages argileux et marneux du Lias moyen et supérieur ont constitué des reliefs « mamelonnés ».

L'hydrographie

 

Les caractéristiques géologiques de Saint-Saulge ont été favorables à l’apparition de nombreuses sources, résurgences et ruisseaux et à l’existence de plans d’eau, parfois de minuscules points d’eau et d’autres fois de larges étangs, souvent artificiels.


La Canne prend naissance à Saint-Saulge, dans le bois communal de Saint-Saulge. Peu après sa source, le ruisseau traverse l’Etang Vaulois et l’Etang du Moulin du Bois, utilisant ce même nom. Sur le territoire voisin de Jailly, après la réunion des ruisseaux du Champ de Chaume, de Giverdy et du Moulin du Bois, le cours d’eau prend le nom de la Canne. La rivière forme ensuite la limite Sud-ouest de Saint-Saulge en traversant l’Etang Neuf, alimenté aussi par le ruisseau des Eaux de Brune. Le cours d’eau poursuit ensuite son parcours vers le Sud du département, rejoignant à Cercy-La Tour la rivière l’Aron, affluent de la Loire. La commune de Saint-Saulge fait donc partie du bassin de la Loire.


Le ruisseau de Saint-Saulge irrigue la partie sud-est du territoire : il prend sa source dans le bourg, alimente l’étang de Ranceau et s’écoule vers l’Est pour rejoindre l’Aron sur le territoire de Montapas.


Le ruisseau du Moulin Rameau coule sur la partie nord-est du territoire communal avant de rejoindre le ruisseau du Merle, affluent de l’Aron.

Le ruisseau de l’Etang Garrot prend sa source un peu au-dessus de Pouzy et s’écoule vers le nord, traversant l’Etang du même nom avant de retrouver lui-aussi le ruisseau du Merle puis l’Aron.

Les sources sont très nombreuses, éparses sur l’ensemble du territoire et en particulier tout autour du bourg. De même, d’autres petits étangs sont parsemés un peu partout sur la commune.


Les zones humides sont donc présentes sur tout le territoire, le long des cours d’eau, de la Canne aux petits ruisselets, au niveau des multiples points d’eau, chapelets de trous d’eau et des nombreux étangs.